Commentaires sur : Réussite scolaire et compétence, un autre point de vue http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220 «Pour frayer un sentier nouveau, il faut être capable de s'égarer.» Fri, 21 Oct 2016 01:35:06 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.13 Par : benjamin casin lignele http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-275 Fri, 07 Oct 2011 11:41:01 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-275 Bonjour,

Je vous remercie grandement pour votre excellent billet sur la réforme de l’éducation en France. Si je peux donner mon avis sur la question, je dirais que l’éducation en l’état actuel ne répond pas au défit que nous impose la mondialisation, si on voit le classement des 100 meilleurs universités au monde on remarque que la majorité sont soit des universités américaines, chinoises, anglaises ou allemandes. Il faut donner plus d’indépendance aux universités et aux écoles publiques pour qu’ils puissent établir leur propre programme scolaire.

]]>
Par : Elisabeth http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-18 Wed, 09 Mar 2011 18:13:11 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-18 ton billet est passionnant! bravo! je n’ai pas la maitrise que tu as du sujet étant hors enseignement et hors éducation d’enfants, mais il m’invite à réagir puisque mon orientation professionnelle touche à l’accompagnement au développement …des compétences. Une chose me parait certaine et logique: nous calquons nos approches pédagogiques sur ce que nous savons du monde d’aujourd’hui, pas de nos suppositions sur le monde de demain, c’est à dire auquel les enfants seront confrontés. Et par rapport au monde d’aujourd’hui, les plus grands sociologues de courant de la systémique (Lire Leboterf, ou Zarifian) indiquent bien que la nature du travail a évolué depuis que nous avons usé nos culottes sur les bancs de la petite école, et qu’aujourd’hui l’école, sous forme d’apprentissage de savoirs et de comportements, doit permettre de développer à termes des compétences. Etre compétent dans le travail aujourd’hui, c’est savoir agir (avoir les connaissances, le savoir-faire, et les aptitudes personnelles), pouvoir agir (avoir les moyens donnés par l’organistion, l’entreprise, le contexte socio-économique), et vouloir agir. Ce vouloir agir est à la fois lié à la motivation (et donc aux intérêts que l’on porte à telle ou telle activité, ou à telle ou telle matière quand on parle d’école) et aussi à un vouloir coopérer dans le cadre d’un collectif, accepter de communiquer, utiliser les réseaux de savoirs (qui aujourd’hui sont quand même largement développés au travers des TIC). Ce qui me semble rétrograde dans le système scolaire, en tous cas en France, c’est l’affectation des jeunes dans des filières exclusivement par rapport à leurs notes. Tu n’es pas doué, alors tu iras en techno! Comment la motivation à apprendre et donc la réussite scolaire peut-elle se développer chez une personne lorsqu’elle subit son orientation et qu’elle ne répond pas à ses sources d’intérêts? C’est purement et simplement envoyer des jeunes vers une non réussite professionnelle à termes. Enfin tout cela n’est que mon avis, à chaud, avec mes petites connaissances universitaires sur le sujet et mes réflexions personnelles. En tous cas très intéressant d’en débattre… merci! bises

]]>
Par : Marc-André Caron http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-17 Wed, 09 Mar 2011 04:05:27 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-17 Bravo Nathalie pour cet excellent billet.

Il faut que les enseignants se modernisent et changent de paradigme, n’en déplaise aux dinosaure qui ont peur d’un iPod. L’élève, en devenant de plus en plus compétent, dérange certains enseignants qui enseignent de la même manière depuis 30 ans.

Merci de partager cette réflexion avec nous.

]]>
Par : NathalieCouzon http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-16 Wed, 09 Mar 2011 03:44:52 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-16 Merci Monique pour ton commentaire si élogieux. J’ai simplement voulu appuyer les efforts et les bons coups d’enseignantes et enseignants avec qui je collabore et réfléchis parce que je les trouve vraiment formidables. Ils ne regardent pas l’avenir un oeil rivé dans le rétroviseur, même s’ils tiennent compte de l’héritage du passé. Ils sont conscients du rôle déterminant d’une école en phase avec le monde d’aujourd’hui et j’oserais dire de demain.

]]>
Par : Monique Le Pailleur http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-15 Wed, 09 Mar 2011 03:33:39 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-15 Je viens de lire ou plutôt de SAVOURER intensément ton billet. Tu soulignes bien haut ce que plusieurs pensent tout bas. Voilà un texte MAGNIFIQUEMENT argumenté qui donne envie d’aller de l’avant, de croire en l’avenir. Merci au nom de tous les enseignants qui croient en ce qu’ils font et qui ont compris qu’enseigner aujourd’hui, c’est vraiment aider les élèves à apprendre. BRAVO!

]]>
Par : Sébastien http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-13 Tue, 08 Mar 2011 16:36:55 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-13 Bravo! Excellent billet qui permet à ses lecteurs de voir l’éducation comme elle devrait être…

]]>
Par : Guillaume Payette http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-12 Tue, 08 Mar 2011 15:10:06 +0000 http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/?p=220#comment-12 Merci pour ce billet 🙂

]]>